La journée type d’un développeur web

Notez cet post

A quoi ressemble le métier de développeur web au quotidien ? Il s’agit ici d’une question qui m’a souvent été posée par des personnes souhaitant s’orienter vers le métier de développeur. Quelle est la journée type d’un développeur web ? La routine y a-t-elle sa place ? Le rythme est-il intense, ou plutôt cool ? Nous allons essayer de donner un début de réponse à ces questionnements. Mais avant toute chose, nous allons compartimenter cet article en fonction de la forme sous laquelle vous exercez ce métier.

Lesdevjuniors - métier développeur web

 

Le métier de développeur web en salarié

En tant que salarié, à quoi ressemble le quotidien d’un développeur web ? Il est difficile d’apporter une réponse générale et absolue à cette question car, comme vous pouvez l’imaginer, cela dépend fortement de la boite pour laquelle vous travaillez, ainsi que des compétences pour lesquelles vous avez été recruté. Afin de ne pas s’éparpiller, nous allons imaginer un cas concret et partir du principe que le profil sur lequel nous nous basons est celui d’un développeur PHP junior. 

Voilà donc les deux axes principaux du quotidien d’un développeur web salarié: code et réunions

Si celui-ci travaille pour une grosse boite, avec des effectifs importants et de nombreux développeurs, il y a de forte chance qu’elle applique une répartition “compartimentée” du travail. En d’autres mots, un développeur PHP est embauché afin de faire du PHP, et rien d’autre (c’est un peu abusif dit ainsi, mais l’idée est là). Donc, si vous êtes quelqu’un qui a du mal avec le fait d’être mono tâche, qui a besoin d’effectuer des choses variées au cours de sa journée de travail, il est possible que ce fonctionnement puisse vous poser problème.

Le fait de travailler au sein d’une équipe implique également une communication fréquente, donc des réunions. 

Voilà donc les deux axes principaux du quotidien d’un développeur web salarié: code et réunions (le code y occupe bien évidemment une place largement majoritaire).

Pas de surprise donc. Pratiquer le métier de développeur web, c’est passer la majeure partie de son temps…à écrire des lignes de code. En réalité, il n’est pas tout à fait vrai de présenter la chose ainsi. Un développeur passe autant de temps, voir plus, à résoudre des bugs, qu’à rédiger des lignes de code à proprement parler.

Que peut-on dire de plus à ce niveau ? Nous pouvons en effet préciser qu’en tant que salarié d’une grosse structure, le développeur dispose d’une liberté restreinte, en termes de façon d’organiser son code, d’orienter l’architecture du projet sur lequel il travaille, etc.. Plus on est nombreux à travailler sur un projet, plus il est nécessaire de cadrer et d’uniformiser le travail effectué. 

Pour ce qui est du métier de développeur web au sein d’une petite boîte, type start-up en début d’activité, il y a des chances pour que votre quotidien soit un peu différent. En effet, dans ce cas là, l’organisation en place est souvent moins compartimentée et rigide, et il est tout à fait possible d’y voir des développeurs effectuer des tâches plus variées, faire preuve d’une plus grande autonomie et d’une plus grande liberté d’action.

En termes de rythme et d’organisation de travail, des petites aux grosses structures, tout le monde adopte désormais ce qu’on appelle la méthode Agile. On ne va pas faire ici une explication précise de cette méthodologie, mais pour faire simple, le projet sur lequel vous travaillez est découpé en petites tâches, qui doivent être effectuées sur un temps défini.

Pour ce qui est du rendement et du rythme imposé aux développeurs…il est impossible de donner une réponse unique et valable de façon globale. Tout dépend de la société pour laquelle vous travaillez, du secteur dans lequel elle se trouve, de la stratégie déployée par les dirigeants, etc. De façon assez générale, on peut tout de même partir du principe qu’un développeur travaillant pour une société vendant de la prestation web (agence web ou agence de communication par exemple) a de grandes chances de devoir assurer un rythme de travail assez soutenu, car le fond de commerce de la boite pour laquelle il travaille est de délivrer des produits web à différents clients. Dans d’autres cas, vous pouvez être amené à travailler pour une entreprise qui vous recrute dans le but de maintenir et développer les évolutions d’un produit déjà existant. Dans ce cas là, votre mission (et donc, potentiellement, votre rythme de travail) sera bien différent.

Le métier de développeur web en freelance 

Qu’en est il concernant les développeurs freelance ? Tout d’abord, nous devons faire une distinction entre deux profils de freelance. Nous avons vu dans l’article “Travailler en tant que développeur web: en salarié ou en freelance ?la différence entre le développeur “en régie”, travaillant à temps plein pour une seule et unique société, et le développeur freelance au vrai sens du terme, qui va intervenir sur des missions ponctuelles, pour des clients variés, en se constituant lui même sa clientèle.

Dans le premier cas, à part sur le plan juridique et contractuel, très peu de choses différencient la position de ce développeur freelance avec celle d’un salarié lambda. 

En tant que freelance, vous n’êtes pas soumis aux ordres d’un supérieur, mais vous devez par contre composer avec les désirs, demandes, et potentielles contraintes imposées par vos clients.

Dans le second par contre, le développeur freelance au sens premier du terme peut (en principe) organiser son planning et sa façon de travailler comme il le veut. Je dis bien en principe, car la réalité est parfois différente. En tant que freelance, vous n’êtes pas soumis aux ordres d’un supérieur, mais vous devez par contre composer avec les désirs, demandes, et potentielles contraintes imposées par vos clients. Si vous aimez dormir le matin , mais que vous avez un client qui souhaite faire des points quotidiens tôt dans la matinée…vous allez devoir vous adapter. Ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres.

Vous devez bien évidemment prendre également en compte le fait que le freelance doit gérer certaines tâches d’ordre administrative et comptable lui même. En tant qu’auto-entrepreneur, les démarches à effectuer à ce niveau sont très limitées. Pour ma part, cela représente, en gros, une journée entière de travail par mois (déclaration de CA, envoi de factures, etc.).

Il y a de fortes chances que vous soyez également amené à accorder un peu de temps à votre communication / exposition (mise à jour et mise en valeur de vos profils sur les différentes plateformes vous permettant d’attirer de la clientèle). Là encore, si je prends mon cas, cela représente là aussi environ 1 à 2 journées de travail par mois.

La partie gestion de projet / relation client représente lui une grosse partie du travail du développeur freelance. Les réunions de groupe du salarié sont ici remplacés par les discussions téléphoniques rendez-vous physiques avec le client. En fonction des projets et de vos interlocuteurs, cela peut représenter une part importante de votre temps de travail.

En conclusion…

Difficile donc d’apporter une réponse simple et unique à la question du quotidien d’un développeur. Le métier de développeur web peut se pratiquer de façons très variées : rythme intensif ou tranquille (en fonction de la boite dans laquelle vous vous trouvez ou de votre activité si vous êtes freelance), en présentiel ou en télétravail… Vous pouvez également vous retrouvez à travailler sur un poste où vous n’allez faire que du code (voire, pratiquer un seul langage, ou, autre cas de figure, travailler sur un même aspect d’un projet web pendant des mois de façon répétitive), tout comme vous pouvez être embauché par une entreprise qui cherche un profil hybride, qui va faire du code, mais va également être sollicité sur d’autres tâches (j’ai connu à titre personnel un emploi sur lequel je me chargeais également des campagnes Adwords de la start-up pour laquelle je travaillais)…

La chose à laquelle vous n’échapperez pas, c’est que vous allez passer l’essentiel de votre temps devant un ordinateur !

N.B: En lien avec ce sujet, et pour compléter ce qui a été dit ici, consultez notre article « Suis-je fait pour le métier de développeur web ?« .

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer

Sliding Sidebar

lesdevjuniors_logo

Vous avez besoin de conseils et d'informations au sujet du développement web 💻, du métier de développeur 👨‍💻, des études à suivre 👨‍🎓 ?

Vous souhaitez commencer à vous initier à la pratique du développement web  mais ne savez pas par où commencer ? 🤔

Contactez-moi via le site Superprof 😉, et nous ferons un point sur votre situation (le premier entretien / cours est gratuit). 👌👌